Les causes majeures de maladie

02/02/2019

Rappelons ici que nous parlons d'un point de vue NATUROPATHIE et non MÉDICAL, c'est très important d'en être conscient pour qu'aucun amalgame ne soit fait. La naturopathie considère que trois grandes causes existent favorisant les maladies et que la maladie est une conséquence inévitable de la vie avec dans la plupart du temps, une fonction positive (mais il est encore trop tôt pour en parler en détail, garder le juste en tête).

La première est l'ALIMENTATION. L'alimentation par son sucre, son sel, ses mauvaises graisses (dont on parlera dans un prochain article consacré à l'alimentation), ses pesticides, édulcorants, additifs. Le café, le thé, le chocolat, l'alcool, l'huile en quantité importante (bien sûr on a tous le droit de manger une glace au bord de la mer ou un carré de chocolat au gouter) va encrasser nos liquides (appeler humeur tel que le sang, la bile, la lymphe) et notre organisme.
La peau, les reins, le foie, les poumons vont être impacté à plus ou moins grande échelle par ce surplus d'alimentation que le corps ne reconnaitra pas comme lui étant utile.
Notre corps est une machine extraordinaire qui sait parfaitement ce qui est bon pour nous. Pourquoi est on allergique ? pourquoi est au moins malade sans gluten ? pourquoi le lait n'est pas assimilé à l'âge adulte ? Le corps sait répondre à toutes ces questions. Il n'en a pas besoin pour vivre.
Il reconnait ses ennemis là où nous, nous voyons juste des habitudes alimentaires. Alors en petite quantité cela reste du plaisir (pour une personne non allergique à ces produits) et cela est très très important.
Manger un aliment qui vous procure du bien être, que vous allez partager avec des gens que vous aimez ou seul dans un moment positif, même si cet aliment n'est pas nutritif ni qualitatif il sera assimilé sans le moindre problème (un hamburger n'a jamais tué personne). A quantité anormale, tout votre organisme vous le fera ressentir. Carence en nutriments, fatigue, réaction cutanée, ballonnement, putréfaction (il y aura un article consacré aux intestins et aux selles car super important) et la liste est longue.

La seconde est le MANQUE d'activité physique. Cela va sans dire que chaque activité physique doit être fait dans la mesure de ses propres capacités, en étant conseillé par des professionnels pour certaines activités ou selon dont nous démarrons.
Mais de manière globale, l'exercice physique c'est bon, on le sait tous, oui mais pourquoi ?
Lorsque nous pratiquons une activité physique nos filtres naturels dont nous avons parlé plus haut (rein, foie, poumons, peau) vont s'activer afin d'éliminer nos déchets. Nous allons transpirer grâce à la peau, nous allons dépenser de l'énergie et donc brûler des graisses et des surcharges alimentaire diverses. Nous allons respirer différemment et permettre à tous nos organes de s'oxygéner. Nos liquides vont être brassés et alimenteront les cellules à plus grande quantité.
De plus, l'activité physique permet une détente globale du corps et de l'esprit. Les sportifs le disent tous "quand je fais du sport ça me vide la tête". Il est important d'adapter son ou ses activités physiques selon la période de l'année et de veiller à ne pas non plus trop en faire. Car attention ce qui est bon dans un sens peut être négatif à l'inverse.
Le vélo reste le sport le plus recommandé il permet une activité physique qui peut être intense mais également douce, peut être pratiqué dehors comme en intérieur. Le vélo fait travailler les muscles mais aussi le cœur, ainsi que la respiration. Lorsque c'est possible de le pratiquer en plein air, c'est aussi agréable psychologiquement et un moyen très sain de se déplacer (je fais un peu de pub pour le vélo car je viens de m'y mettre il n'y a pas si longtemps et que J'ADORE ça !!).
Les activités en piscine sont très favorables et très recommandées pour les personnes fragiles avec des problématiques comme des tendinites ou de l'arthrose ou des personnes en surpoids. Les mouvements dans l'eau sont plus lent et moins traumatiques. Il y a beaucoup de cours aujourd'hui possible comme l'aqua fitness ou aqua gym (non ce n'est pas réservé aux personnes âgées et c'est plus physique que ça n'y parait).
La pratique de la marche (rapide es très bonne pour le cœur) est déjà un bon moyen de commencer à enlever les mauvaises habitudes de sédentarité. Toutes les pratiques physiques douces comme le yoga sont fortement recommandées en plus d'une activité physique régulière permettant de se recentrer sur soi (il y aura des articles qui suivront sur ce sujet).Il peut être très difficile de commencer une activité physique lorsque nous n'en avons pas l'habitude.
Mais en commençant par favoriser les déplacements à pied ou à vélo lorsque c'est possible, prendre les escaliers au lieu des ascenseurs, s'inscrire à des cours collectifs pour être plus motivé.Il y a énormément de possibilité aujourd'hui à bas prix voir carrément gratuit (je mettrais des liens sur Marseille à ce sujet).

La troisième est le facteur PSYCHOLOGIQUE.
Et oui, lorsque l'on dit que le stress est le mal du siècle, c'est pas vraiment faux.
Il n'y pas que le stress, il y aussi la vie et ses coups durs, son entourage, son travail, sa famille. Notre mental agit chaque instant sur notre corps.
Nous connaissons tous la sensation de maux de ventre à cause du stress, du cœur qui bat vite, des nausées quand on est contrarié. Si l'on fait du bien à notre esprit, nous éviterons de pomper de l'énergie à notre corps et de lui prendre de la vitalité.
Notre vitalité est comme une chandelle m'a expliqué mon naturopathe. Elle a deux bouts que nous soyons en bonne ou en mauvaise santé. La vitesse avec laquelle elle se consumera va dépendre de tous les choix que nous allons faire chaque jour (nous parlons toujours d'une personne en état de santé moyenne sans pathologie grave ni maladie orpheline ou héréditaire même si nous verrons plus tard qu'il est possible de lutter contre certaines prédispositions). 


Nous ne pouvons pas regagner de la vitalité mais nous pouvons éviter d'en perdre.Et ça commence maintenant ..